Jour 8, le grand nord !

Jour 8, le grand nord !

La Martinique a cette particularité qu’il est impossible d’en faire le tour en voiture. Côté Atlantique, la route s’arrête à Grand’Rivière, alors que côté Caraïbes, impossible de dépasser la rivière Couleuvre. Seuls la randonnée ou le bateau permettent de faire la dizaine de derniers kilomètres.

Le nord Atlantique

Nous commençons notre journée par la côte dite nord Atlantique. L’océan offre alors de belles vagues et la terre des grandes falaises. Le passage par les villes du Marigot et du Lorrain se fera rapidement à cause d’une forte odeur de sargasse. Dommage car les maisons colorées et fleuries invitaient plutôt à la promenade.

Alors que l’imposante Montagne Pelée embrasse les nuages, nous la contournant pour rejoindre Le Morne-Rouge, très belle ville située sur un plateau d’où l’on peut voir tantôt l’océan tantôt la mer des caraïbes.

Le domaine d’Emeraude

Mis en place par le Parc Naturel régional de Martinique, le domaine d’Emeraude, situé à quelques kilomètres au sud de Morne-Rouge, permet d’allier une balade en forêt tropicale à l’apprentissage de son écosystème. Trois boucles balisées et aménagées – dont la rouge (annoncée en 1 heure, faisable sans problème en 30 minutes) – offrent une belle découverte de la faune et la flore locale. Des tables de pique-nique ombragées en bord de rivière nous permettent de déjeuner avant de repartir vers la mer.

Le nord caraïbes

Retour à Saint-Pierre, toujours aussi belle avec en prime la Montagne Pelée sans nuage le temps d’une photo. Nous poursuivons l’unique route vers le nord, traversant le magnifique village du Prêcheur. Une belle ambiance colorée se dégage de ces lieux du bout du monde, où la couleur du sable noir nous rappelle à chaque instant l’imposant volcan qui domine l’île. Si le bout de la route D10 ne présente aucun intérêt si vous ne partez pas pour une randonnée (difficilement circulable, plus de 50 voitures garées à l’arrivée), nous vous conseillons de vous arrêter sur la dernière plage croisée : l’Anse Ceron. Pas trop fréquentée, ombragée et offrant un magnifique spot de snorkeling, cette plage de sable noire vaut à elle seule
le voyage . En prime, une vue magnifique sur l’île voisine de la Dominique.