Visites et activités

Visites et activités

Côté nature

Le Musée de la banane

Alors que la pluie tropicale jouait les trouble-fêtes, le bien nommé « Musée de la banane » a attiré notre attention, histoire de montrer à notre petite de 4 ans comment poussent ses fruits préférés (et vérifier que les connaissances acquises par les grands il y a 3 ans en Guadeloupe sont toujours là ;). Visite, dégustation et déjeuner dans le restaurant nous ont ravis tous les 5. La visite commence par le musée, une grande pièce où se mêlent panneaux historiques, scientifiques et explicatifs sur la culture de la banane. Certes très pédagogique, l’endroit gagnerait vraiment à avoir un guide pour nous présenter l’ensemble. De même, la balade dans la bananeraie qui suit est certes très agréable, mais manque cruellement d’explications. Pour notre part nous avons eu la chance de croiser un jardinier qui a répondu très volontiers à nos questions. La visite se termine par l’incontournable boutique souvenir où l’on vous fait déguster différents produits à base de banane. Attention, les prix dans la boutique sont très chers et on trouve la plupart des produits proposés un peu moins chers dans les supermarchés du coin.
> Découvrez également notre avis sur le restaurant La Bananeraie

Le Domaine d’Emeraude
Mis en place par le Parc Naturel régional de Martinique, le domaine d’Emeraude, situé à quelques kilomètres au sud de Morne-Rouge, permet d’allier une balade en forêt tropicale à l’apprentissage de son écosystème. La visite commence par un pavillon d’exploration ludique et très complet, plutôt adapté aux 8-12 ans.
A l’extérieur, le parc dispose de plusieurs serres mais qui n’étaient pas ouvertes au public lors de notre visite. Nous avons du coup juste profité des très belles vues sur la montagne pelée.
Les sentiers en forêts – c’est pour eux que nous sommes venus – proposent trois boucles balisées et aménagées – dont la rouge (annoncée en 1 heure, faisable sans problème en 30 minutes. Ces sentiers offrent une belle découverte de la faune et la flore locale.
Un restaurant-snack est proposé à l’accueil, mais nous avons préféré les très agréables tables de pique-nique ombragées en bord de rivière pour déjeuner avant de repartir.
Si le Domaine d’Emeraude n’est pas un lieu incontournable à découvrir en Martinique, il reste un lieu très agréable, surtout pour les sentiers lorsque l’on a des enfants.

Le Jardin de Balata
Jardin botanique connu et reconnu, le Jardin de Balata, situé sur les hauteurs de Fort-de-France, vient nous rappeler l’origine du nom Martinique, Madinina « île aux fleurs ».
Près de 3 000 espèces endémiques s’offrent au visiteur au cours d’un balade de près de 2 heures. Si le site est très touristique (arrivées de bus en direct des hôtels du sud), il n’en reste pas moins une visite incontournable de l’île. Le jardin offre également des vues imprenables sur les Pitons du Carbet et sur la baie de Fort-de-France. Le tout que l’on a pu admirer depuis un pont suspendu à 20 mètres de haut dans les arbres. (officiellement interdit aux moins de 8 ans mais chut, nous y sommes passés sans problème avec la petite de 4 ans).
Une visite à ne pas manquer !

Côté mer

La plage d’Anse Ceron
Pour arriver à cette sublime plage (la plus belle de l’île à nos yeux), il faut poursuivre l’unique route vers le nord de la côte caraïbes, au-delà de Saint-Pierre, traversant le magnifique village du Prêcheur. Une belle ambiance colorée se dégage de ces lieux du bout du monde, où la couleur du sable noir nous rappelle à chaque instant l’imposant volcan qui domine l’île. Si le bout de la route D10 ne présente aucun intérêt si vous ne partez pas pour une randonnée (difficilement circulable, plus de 50 voitures garées à l’arrivée), nous vous conseillons de vous arrêter sur la dernière plage croisée : l’Anse Ceron. Pas trop fréquentée, ombragée et offrant un magnifique spot de snorkeling, cette plage de sable noire vaut à elle seule le voyage . En prime, une vue magnifique sur l’île voisine de la Dominique.

La presqu’île de la Caravelle
Véritable trésor de la côté atlantique, la presqu’île de la Caravelle offre une multitude de paysages différents sur quelques kilomètres de long. Vous passerez ainsi des prairies aux airs normands aux champs de canne ou à la forêt tropicale le temps d’une randonnée. Plusieurs sentiers balisés sont proposés.
Côté mer, de magnifiques petites plages invitent le promeneur à se poser, comme à Anse l’Etang où le village de surfeur vous séduira autant que la plage. Attention tout de même aux vagues qui peuvent être violentes avec de jeunes enfants. Nous avons d’ailleurs opté pour une petite plage un peu après le village de Tartane, l’anse de la Grande pointe. A noter que les mancenilliers y sont nombreux mais très bien identifiés.
Dernière escale incontournable de la presqu’île, le village de pêcheurs de Tartane. Vous y trouverez des étals de poissons, vendeurs de boucanés et de fruits en bord de mer, le tout baigné par une magnifique lumière (surtout en fin de journée) qui sublime les barques colorées des pêcheurs.

Les îlets du Robert
La baie du Robert est composée de 11 îlets volcaniques, dont certains peuvent être visités dans le cadre d’une excursion en bateau. Plusieurs sont proposées au départ du Robert ou du François. Voulant éviter les grosses embarcations avec trop de monde, nous avons cherché un petit bateau pour une sortie privative. Si beaucoup affichaient complet pour cette période de vacances, c’est avec grand plaisir que nous sommes tombés par hasard sur Xavier d’Aqua XS.
Ce propriétaire d’une ferme aquacole propose des sorties en mer originales, différentes de celles organisées par les autres prestataires. Notre journée a commencé par une bonne averse tropicale, l’occasion pour Xavier de nous mettre à l’abri dans la mangrove et de nous expliquer cet écosystème incroyable.
Direction ensuite l’îlet Chancel, à la découverte des vestiges de la colonisation. Des ruines d’habitation et d’un four à chaux sont devenues le lieu d’habitation d’iguanes que nous avons pu observer. Xavier nous a également expliqué avec passion l’histoire de son île ainsi que son environnement, des figuiers maudits aux palétuviers en passant par les dangereux mancenillier ou « arbre de mort ». Passionnant !
Si les touristes sont nombreux sur ce petit bout de terre, nous sommes ravis de repartir seuls avec Xavier pour découvrir le fabuleux îlet Madame, ses eaux cristallines et chaudes qui invitent à prendre de réels « bains de mer ». Ti’punch et planteur maison viennent compléter ce tableau paradisiaque. Des fonds blancs qui valent largement ceux de la baignoire de Joséphine, le monde en moins.

La plage de Grande Anse des Salines
Située tout au sud de l’île, la plage de Grande Anse des Salines est réputée pour être l’une des plus belles plages de l’île. Une sublime longue plage de sable fin bordée de palmiers, avec en fond le fameux rocher du Diamant. Nous profitons de notre réveil (très) matinal dû au décalage horaire (un peu) et aux enfants (beaucoup) pour éviter l’heure de pointe et en prendre plein la vue tranquillement. Après un pique-nique improvisé sur la plage juste avant midi, nous laissons très volontiers notre place aux centaines de visiteurs qui commencent à s’entasser sur cette fine bande de sable.
Car si le lieu est très agréable au petit matin, il se rempli très rapidement et devient plus difficile à apprécier l’après-midi.

Les habitations

L’Habitation Clément

Ouverte 365 jours par an, l’Habitation Clément est située sur la commune du François. Cette grande Habitation, l’une des plus connues de l’île, mérite que l’on s’y attarde. La visite commence par le jardin où s’entremêlent art contemporain et essences d’arbres tropicaux. Elle se poursuit dans l’ancienne distillerie, magnifique bâtisse industrielle sublimement mise en valeur par des jeux de lumières et des photos. On y découvre alors tout le procédé de distillerie à l’ancienne. Un audioguide compris dans le billet d’entrée permet d’avoir quand on le souhaite des compléments d’information.
A côté, de nombreux chais accueillent les fûts dans lesquels sont vieillis les rhums de la Maison Clément. La visite se termine par l’habitation et ses dépendances – une très belle demeure coloniale meublée – et par l’incontournable dégustation.

L’Habitation Saint-Etienne

L’Habitation Saint-Etienne est une distillerie classée à l’inventaire des Monuments historiques comme l’un des derniers plus beaux témoins de l’architecture industrielle de la fin du 19e en Martinique. Si le rhum DSE – Distillerie Saint-Etienne – n’est plus fabriqué sur place, il y est toujours vieilli en fût de chêne. Après la visite du site et de son splendide jardin lui aussi classé, nous dégustons les rhums maison avant d’en acheter quelques-uns pour offrir. Très bel endroit, accueil chaleureux, produits de qualité… visite et dégustation gratuites : à recommander !

Les villes et villages

Saint-Pierre
L’arrivée sur la côte caraïbes par la ville de Saint-Pierre est un véritable enchantement. Village de pêcheurs situé au pied de la Montagne Pelée, Saint-Pierre a été entièrement détruite par l’éruption de 1902. Cette petite ville au charme fou mérite vraiment que l’on s’y arrête. Petit clin d’œil au magasin le « 1902 Saint-Pierre » qui propose de beaux souvenirs d’artisanat local avec un accueil extra.

Fort-De-France
Fort-de-France est une ville pleine de surprises, très animée, colorée, vivante. Malgré la fermeture du grand marché pour travaux, nous déambulons dans les ruelles du centre-ville, passons par des petits marchés de « remplacement », découvrons au détour d’une rue du street art, visitons l’impressionnante cathédrale où une très belle crèche de Noël créole nous rappelle que nous sommes le 28 décembre.

One thought on “Visites et activités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »