Jour 1 : en prendre plein les yeux au Puy du Fou

Jour 1 : en prendre plein les yeux au Puy du Fou

Pour notre première escale de notre premier road trip en France – COVID oblige, nous abandonnons nos escapades au bout du monde –, nous optons pour le Puy du fou. Hésitant au départ de peur d’être déçus par la peut-être trop belle réputation du parc, nous voilà littéralement emballés dès le premier spectacle. Des décors aux costumes en passant par la musique, la mise en scène et en prime le petit cours d’histoire pour les enfants : nous sommes conquis.

Si le programme affiche clairement qu’il est impossible de voir tous les spectacles en une seule journée – et c’est vrai – avec une bonne organisation, pas trop de monde et donc peu d’attente, nous avons réussi à voir 5 des 6 grands spectacles et 2 autres animations. Tout s’est parfaitement enchaîné jusqu’au moment de chercher un restaurant pour dîner. Et là de nous rappeler que nous sommes hors saison (4 restaurants sur 6 de fermés), en période de COVID (une table sur deux d’occupée) et de nous retrouver en terrasse par 15 petits degrés faute d’avoir pensé à réserver le matin en arrivant.

Qu’à cela ne tienne, nous voilà prêt pour découvrir le spectacle nocturne des Noces de feu, une vraie réussite sur l’eau mêlant jeux de lumières, de feux et d’eau ; histoire de finir cette belle journée aussi bien que nous l’avions commencée.

Un jour ou plus au Puy du Fou ?

Comme je l’expliquais plus haut, avec un bon programme il est possible de découvrir un maximum de spectacles en une journée. Maintenant si vous voulez prendre le temps de vous imprégner pleinement de l’ambiance du parc, de découvrir ses petites animations, ses reconstituions et boutiques « à l’ancienne », deux jours seront idéals. Plus franchement faut vouloir revoir deux fois certains shows.

Où dormir au Puy du Fou ?

Alors que les hôtels du parc affichent un prix franchement indécent (deux nuits pour notre famille de 5 personnes pour 1 000 euros avec petit déj et entrées au parc !), nous sommes ravis d’avoir opté pour l’escale en camping-car. Une première nuit au camping tout proche d’Au Bois du Cé. Pour ceux qui préfèrent un peu de confort tout en étant juste à côté du parc, c’est l’idéal. Restaurant, pizza à emporter et piscine couverte et chauffée pour une trentaine d’euros pour la famille, c’est très honnête et en plus l’accueil est agréable. Pour la deuxième nuit, après le spectacle nocturne, nous avons opté pour la proximité directe du parc, avec l’aire de stationnement pour camping-car du site. Gratuite en journée, 12 euros la nuit + 5 euros pour l’électricité, navette en journée jusqu’au parc situé à 800 mètres : l’emplacement rempli tout à fait son office. Là aussi, merci pour l’accueil, très sympathique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »