Jour 13 : On the road again…

Jour 13 : On the road again…

Nous continuons aujourd’hui la route qui nous sépare de Sequoia Parc, une journée sans visite ni point d’intérêt particulier. Sur la route, des vergers à perte de vue nous surprennent en plein désert. De même qu’un parc éolien à côté d’une mine de charbon, c’est tout le paradoxe de cet état où l’on mange bio mais où l’on ne trie pas ses poubelles !
On croise aussi des trains de marchandises interminables, les enfants ont compté jusqu’à 80 wagons pour un seul train.

Nous arrivons à notre point de chute : un camping à Three Rivers, forcément au bord de la rivière, à une dizaine de miles de l’entrée du parc de Sequoia.

Au programme de la fin de journée, je vous laisse deviner : baignade !

Sur la route…

> L’essence : avec une consommation de 35 litres au 100 km, forcément, on fait attention aux prix. Et contrairement aux apparences, les stations n’affichent pas toutes le même tarif : jusqu’à 0,50 $ de différence par galon (3,6 litres vendus en moyenne 2,80 $) d’une station proche d’un camping ou d’un lieu touristique à celle perdue sur l’autoroute. Différence que nous avons surtout remarquées en Californie.

> Les routes : elles sont larges, très larges, mais souvent en mauvais état, en très mauvais état. Et la palme de la route la plus pourrie revient à l’autoroute 99 entre Bekersfield et Fresnos.

> Le camping-car : les enfants se sont très vite pris au jeu de l’installation et du rangement et aident très volontiers aux différentes tâches (vidange, branchement, déballage, remballage, etc.).
Autre gros avantage du « camion » : la possibilité de s’arrêter où on veut quand on veut, notamment pour déjeuner, et de tout avoir, frigo, eau, gaz, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »