Jour 2, Cape town, une ville aussi arc-en-ciel que sa nation

Jour 2, Cape town, une ville aussi arc-en-ciel que sa nation

Après avoir fait une croix sur l’ascension de la Table Mountain (téléphérique en maintenance pendant 6 semaines ; brouillard et vent côté ciel), nous avons choisi de consacrer cette deuxième journée à la découverte de la ville du Cap et de ses multiples facettes. De l’animation du Waterfront aux maisons colorées de Bo-Kaap en passant par les rues animées du centre-ville, nous avons découvert une ville très hétéroclite, sympathique et accueillante.

La bonne option du bus touristique

Une ambiance multiculturelle se dégage particulièrement du centre-ville, fréquenté par une population variée mélangée à quelques touristes. Touristes nous sommes puisque nous avons opté pour le bus Citysightseeing pour cette journée de découverte. Un arrêt à 500 mètres de la maison, des billets à un prix tout à fait honnête (38 € pour la journée complète pour nous 5), et le même principe que partout dans le monde : une dizaine d’arrêts répartis dans les centres d’intérêts, où l’on peut descendre et monter comme on veut ; des commentaires en français entre chaque arrêt.

De beach road au Waterfront

Un rayon de soleil – le premier depuis notre arrivée – nous a incité à descendre du bus sur beach road au niveau de Green point. L’océan toujours aussi déchaîné nous a offert de magnifiques vues, agrémentées de soleil et de nuages d’un gris quasiment argenté.

Deuxième étape au Waterfront, un quartier très animé, avec centres commerciaux, restaurants, aquarium et nombreuses balades en bateau, qui n’était pas sans nous rappeler l’ambiance de Fisherman’s wharf de l’autre côté du globe, à San Francisco. On en a presque oublié la vue principale incontournable du lieu, la fameuse Table Mountain, que le brouillard ne nous a pas laissé entrevoir une seconde. Qu’importe, nous nous sommes quand même pris au jeu des photos dans le fameux cadre jaune…

Après une bonne assiette de poisson grillée dégustée sur le port, nous reprenons le bus en direction du centre-ville.

 

Les maisons arc-en-ciel…

Si nous n’avons pas eu LA photo carte postale du Cap avec sa Table Mountain, nous ne ratons pas le deuxième lieu incontournable de la ville : le quartier malais de Bo-Kaap. Ce quartier musulman, célèbre pour ses splendides maisons colorées, vous invite à déambuler dans ses ruelles à flan de colline. De là, nous descendons pour rejoindre les alentours du Greenmarket square et de ses rues piétonnes animées, entre marché aux puces, vendeurs de rue, restaurants et boutiques. Retour à Camps Bay toujours avec le bus Citysightseeing au son du regretté Johnny Clegg… Asimbonanga, Asimbonang’ umandeka thina, Asimbonang’ umandela thina, Laph’ekhona… Laph’ehleli khona…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »