La Suède en camping-car

La Suède en camping-car

Tout est très adapté pour les camping-cars en Scandinavie, ils sont d’ailleurs nombreux sur les routes, avec beaucoup de Suédois, quelques allemands et hollandais, très peu de français. Les Suédois semblent particulièrement apprécier ce mode de déplacement, ainsi que la caravane pour leurs vacances.

Circuler en camping-car

Pour les stationnements, aucun problème en ville, toujours des parkings adaptés et gratuits que ce soit pour visiter ou faire des courses. Pour dormir en pleine nature, les spots sont très nombreux, souvent avec vue, table de pique-nique et foyer de barbecue, et il y a vraiment de la place pour tout le monde.

Mais alors que les Suédois semblent apprécier particulièrement ce mode de loisirs, les aires de vidanges ne sont pas du tout répandues comme en France ou dans d’autres pays. En fait, il y en a mais elles ne sont pas toujours signalées. Nous avons d’ailleurs parfois été vidanger dans des campings, qui acceptent très gentiment de nous laisser accéder gratuitement à leurs installations sanitaires.

Les routes sont tout-à-fait adaptées aux camping-cars, larges et généralement en bon état. Il y a très peu d’autoroute, mais un réseau secondaire très développé. Même les chemins ou routes non goudronnées menant aux lacs ou différents spots sont tout-à-fait accessibles.
Enfin et c’est très appréciable, nous n’avons eu aucun embouteillage, mêmes en traversant les agglomérations de Stockholm ou de Göteborg.

Le camping sauvage

En Suède, comme en Norvège et en Finlande, vous pouvez vous installer partout où vous le souhaitez avec votre camping-car, votre tente ou votre caravane, tant que vous êtes au moins à 150 mètres des habitations et que vous respectez l’endroit et la nature.
C’est le principe de « l’accès à la nature pour tous » qui est même garanti par la loi !

De nombreux lieux sont ainsi aménagés un peu partout, notamment dans les forêts et au bord des lacs, avec le plus souvent des tables de pique-niques, parfois couvertes, des barbecues, et souvent des toilettes sèche. Le tout souvent très propre, malgré aucune poubelle sur place nous n’avons jamais trouvé un papier ou un mégot par terre. C’est tellement agréable de pouvoir s’installer ainsi !
Pour ne pas perdre trop de temps à trouver la perle rare, nous commençons souvent à repérer des lieux sur google et avec l’application Park4Night, pratique avant de se lancer sur quelques kilomètres de chemin caillouteux.

Les campings

Nous sommes allés au camping de temps à autre : pour les lessives ; à Stockholm ; ou encore pour profiter de services (jeux pour les enfants, piscine, location de canoë, vélo, etc.).

Les campings sont généralement assez chers, une trentaine d’euros l’emplacement souvent sans services payants en plus (électricité, douches, etc.) et en ajoutant l’occupation par personne on arrive à des nuits entre 35 et 50 euros pour le plus cher.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Translate »