Jour 10 – aller faire SA photo de la tour de Pise

Jour 10 – aller faire SA photo de la tour de Pise

La première ville de Toscane à visiter pour les enfants, c’était sans conteste Pise et sa fameuse tour, pas tant pour ses monuments ni son architecture, mais pour réaliser les fameuses photos tenant ou poussant la tour. Nous nous sommes donc pliés au jeu à peine arrivés devant !

Passé ce grand moment touristique, nous commençons la vraie visite de cette petite ville qui se découvre très bien en une journée.
Les grandes affluences touristiques n’étant toujours pas au rendez-vous, nous avons sans difficulté pu nous garer dans l’un des nombreux parkings qui entourent le centre-ville (Parkering Pisa, juste en face de la tour, pour 2 € de l’heure).
Nous découvrons la très belle Piazza dei Miracoli, grande place qui accueille la tour, mais aussi l’impressionnante cathédrale, le baptistère et le Camposanto (cimetière historique monumental). Si vous choisissez de monter en haut de la tour, nous vous conseillons le prendre le billet complet proposant, pour 7€ de plus que la tour, l’ensemble de ces monuments ainsi que les deux musées de la place.

L’ascension à la tour coûte 20 € par personne. Assez cher mais cela vaut vraiment le coup. La montée n’est pas très impressionnante, 293 marches d’un escalier en colimaçon aussi peu droit que la tour. En revanche, l’arrivée au sommet est très impressionnante, avec deux niveaux. Un premier relativement fermé et un second, au niveau des cloches, auquel j’ai dû laisser mon vertige de côté. D’autant qu’il a fallu y attendre la montée du groupe suivant avant de pouvoir descendre pour éviter tout croisement dans l’escalier !
A noter que l’accès est interdit aux moins de 8 ans, mais l’âge de notre puce de 6 ans 1/2 n’a pas été vérifié.
Parmi les autres monuments à visiter, nous conseillons fortement la cathédrale et le Camposanto. Ce cimetière historique monumental en forme de vaste cloitre est impressionnant par sa taille. Terminez par le Museo dell’Opera del Duomo qui renferme toutes les richesses de la cathédrale. N’oubliez pas d’y faire une pause dans son petit cloitre d’où vous pourrez profiter de la plus belle vue sur la tour loin du tumulte de la foule à l’extérieur.

Passée cette grande place, prenez le temps de vous perdre dans les étroites ruelles qui vous mèneront jusqu’aux berges du Fiume Arno, en passant par la Piazza dei Cavalieri.

LA bonne adresse de Pise pour déjeuner

Fuyant les premières tables qui nous accostent dans la rue au pied de la tour, nous partons en quête d’un peu plus d’authenticité pour notre premier déjeuner italien. Au hasard d’une petite place, quel ne fût pas notre bonheur de tomber sur Trattoria da Stelio (Piazza Dante Alighieri), petit restaurant typiquement toscan, où vous pourrez déguster des pâtes bien sûr, mais aussi de la viande et du poisson.
Si vous déjeunez comme nous en terrasse, surtout passez par la petite salle intérieure et poussez jusqu’au fond où déjeunent quelques « anciens » dans une belle ambiance italienne bruyante qu’on adore. Et l’on ne s’y est d’ailleurs pas trompés, en partant, de nombreux locaux et touristes attendaient leurs tables pour déjeuner.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Translate »