Jour 12 – Petite pause dans la ville fortifiée de Lucca

Jour 12 – Petite pause dans la ville fortifiée de Lucca

Après une matinée piscine et… piscine, nous partons découvrir la petite ville de Lucca à une trentaine de minutes de notre maison. Petit bijou fortifié, cette ville surprend dès l’arrivée par ses imposants remparts. A l’intérieur, une multitude de petites ruelles – malheureusement pas toutes piétonnes – invitent à la promenade. Tantôt très calmes tantôt très animées et très commerçantes, on y croise autant de locaux sur des vélos que de touristes en balade. La grande piazza dell’Anfiteatro surprend par sa forme et enchante par les façades de ses maisons. Plus loin, au détour d’une rue, nous découvrons une petite échoppe de tissus où les métiers à tisser étaient en activité (La Tela Di Penelope), avec explications en français par la propriétaire très accueillante.

Alors que la ville comptait plus de cent tours lors de sa construction, les quelques-unes encore existantes vous incitent à découvrir chacune une église ou cathédrale. Terminez par une petite marche sur les remparts, où une grande promenade ombragée est accessible à pied, en vélo… ou en rosalie !

Lucca

Nous quittons Lucca par les contreforts du massif des Alpi Apuane qui se dévoilent au fond des champs de tournesols encore un peu fleuris, pour rejoindre le lac de Massaciuccoli où nous espérons pique-niquer. Faute de trouver d’endroit adéquate et ombragé, nous suivons le GPS vers un parking en bordure de réserve naturelle. Nous arrivons alors dans l’endroit parfait, point de départ d’une balade pour observer les oiseaux, avec une petite table ombragée près des cabanes de pêcheurs. Si les oiseaux semblent avoir fui les grosses chaleurs de ce plein été, nous profitons néanmoins d’une belle pause dans ce petit coin enchanteur.

Les enfants souhaitant tester la plage version italienne, c’est sans grande attente que nous rejoignons la grande plage de sable de Torre del Lago pour une escale baignade. Des centaines de parasols alignés les uns à côté des autres, séparés par des cordelettes covid oblige, ne sont pas très engageants. La vue sur les dunes et les montagnes en fond le sont nettement plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Translate »