Pays Basque et Navarre, jour 4… au bout, l’océan !

Pays Basque et Navarre, jour 4… au bout, l’océan !

Nous quittons la région de la Navarre pour retrouver rapidement les dénivelés des montagnes jusqu’à l’océan, au niveau de San Sebastian. Faute de temps, nous ne pouvons nous arrêter découvrir les villes espagnoles, et poursuivons notre route le long de l’Atlantique jusqu’à Saint-Jean-de-Luz. Les routes de corniche offrent des vues magnifiques tant sur la côte que sur les montagnes, notamment sur le célèbre sommet de la Rhune dont le train à crémaillère est en travaux jusqu’à l’été prochain. Dommage.

Bien que nous savions que les côtes françaises ne sont pas des plus accueillantes pour les camping-cars et vans, nous en avons de nouveau la preuve avec cette région où même hors saison il est très difficile de s’arrêter près des points d’intérêt. Nous trouvons quand même quelques chemins et voies sans issue pour nous offrir notamment un pique-nique face aux impressionnantes vagues, avant de nous résoudre à nous arrêter pour la nuit dans l’un des seuls campings du coin encore ouvert. Pour le plus grand bonheur des enfants, il possède 2 piscines chauffées, une extérieure avec toboggans et une intérieure. Et en plus, il est quasiment vide, le top. En été, ça doit être infernal. La plage attenante est elle aussi très agréable et presque pour nous. Malgré un petit 15 degrés dans l’eau, nos trois trolls ont piqué une tête (pour les parents c’était jusqu’aux genoux, voir plus selon les vagues ;).

Alors que la météo ne semble pas du tout enthousiaste pour ces deux prochains jours, nous attendons de voir ce que nous réserve le ciel pour décider de la suite du programme. Seul impératif : être de retour à la maison lundi 8h !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Translate »